2. G. Les voyelles nasales : Différence entre versions

De Wikigram
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
Dans certains parlers (nord, centre et ouest du Béarn), la chute du ''n'' intervocalique du latin a entraîné la nasalisation de la voyelle précédente.
+
Dans certains parlers (nord, centre et ouest du Béarn), la chute du ''n'' intervocalique / final a entraîné la nasalisation de la voyelle précédente.
  
 
En fait, ce phénomène s'est produit partout, mais la nasalisation de la voyelle a disparu dans la plupart des parlers.
 
En fait, ce phénomène s'est produit partout, mais la nasalisation de la voyelle a disparu dans la plupart des parlers.
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
'''arrés''' [aˈrẽs]
 
'''arrés''' [aˈrẽs]
  
C'est de là que vient l'opinion commune selon laquelle les Béarnais "parlent avec le nez".
+
C'est de là que vient l'opinion commune selon laquelle les Béarnais "parlent avec le nez" (1).
  
  
 
Voir aussi: [https://wikigram.locongres.org/index.php?title=La_prononciation_de_N_en_fin_de_mot]
 
Voir aussi: [https://wikigram.locongres.org/index.php?title=La_prononciation_de_N_en_fin_de_mot]
 +
 +
  
  

Version du 12 décembre 2019 à 17:06

Dans certains parlers (nord, centre et ouest du Béarn), la chute du n intervocalique / final a entraîné la nasalisation de la voyelle précédente.

En fait, ce phénomène s'est produit partout, mais la nasalisation de la voyelle a disparu dans la plupart des parlers.

Dans ces parlers, on prononce donc comme suit:

plea [ˈplẽɔ]

mii [ˈmĩji]

Cette nasalisation existe même dans les mots où il y avait un n, sans que celui-ci soit noté dans l'écriture:

divés [diˈβẽs]

arrés [aˈrẽs]

C'est de là que vient l'opinion commune selon laquelle les Béarnais "parlent avec le nez" (1).


Voir aussi: [1]